Intérêts et motivations au travail : quels sont les vôtres ?

Connaître ses intérêts et motivations au travail aide à l’épanouissement professionnel

 

Intérêts et motivations au travail

 

Voici un outil simple et efficace.

L’échelle d’évaluation décrite par Edgar Schein, psychologue du travail et des organisations, est conçue pour vous aider à mettre à jour vos racines professionnelles. Ce sont ces éléments souvent inconscients et sur lesquels prennent appui vos comportements, vos attitudes et vos choix professionnels.

Ces points d’ancrages essentiels vous structurent.

 

Pourquoi bien connaître vos centres d’intérêts et vos motivations professionnels ?

Ils nourrissent vos actions, guident vos motivations et éclairent vos aspirations. Les mettre à jour, vous l’imaginez peut-être, est donc un objectif essentiel pour tout professionnel qui souhaite mieux comprendre sa manière d’être et de faire.

Une aide précieuse pour vous guider dans vos choix de carrière. Mettez-le en perspective avec le fonctionnement de votre entreprise actuelle. Cela peut vous aider à identifier, au moins pour partie ce qui peut contribuer à votre développement.

Il y a huit racines selon l’échelle d’Edgar Schein.

Quelles sont les vôtres ?

 1 – Sens du service – Dévouement à une cause

Intérêts et motivations au travail

Les personnes dotées de cette racine professionnelle, trouvent leur motivation en dédiant leur travail et leur action (voire même leur existence) à servir les autres. Ce dévouement peut s’exprimer différemment mais se concrétise toujours dans des activités en rapport direct avec les autres : conseil, médecin, thérapeute, infirmier, et toutes les professions d’aide médicale, sociale ou relationnelle. Cela peut aussi concerner les secteurs du confort, des loisirs, des divertissements, de l’entraînement sportif ou artistique.

Le dévouement peut se manifester par l’engagement à défendre ou réaliser des valeurs qui dépassent le plan individuel.

La reconnaissance s’avère essentielle : elle régente le plus souvent les modes d’offres de service. En revanche, l’argent n’est pas forcément une motivation importante.

Le social, mais pas que… Un scientifique qui veut préserver l’environnement choisira une activité concernant strictement des questions d’écologie et d’aménagement. Un délégué du personnel pourra exprimer son désir d’aider ses collègues. Un assistant trouvera un sens à son travail en servant son supérieur. Un autre s’épanouira dans son rôle de parent…

Autant de manifestations de ce sens du service et du dévouement.

 

2 – Qualité de vie

Intérêts et motivations au travail

Les personnes dotées de cette racine professionnelle ne trouvent pas directement dans leur travail le moyen de s’épanouir. Pour elles, le plus important est mener une vie centrée sur des intérêts aussi divers que la famille, les amis, les violons d’Ingres, les loisirs, les distractions.

Cette racine peut se manifester aussi dans l’étude et l’apprentissage de tout domaine ne touchant pas forcément de près ou de loin à leur travail. Ces personnes développent leur jugement en fonction du style de vie qu’elles mènent. Leur modèle de vie est leur objectif prioritaire mais aussi la principale contrainte pour leur carrière.

Elles choisiront donc des professions, des structures, des organisations qui permettent de coordonner et d’intégrer les différentes facettes de leur existence.

En aucun cas les décisions purement professionnelles seront prépondérantes sur la conduite à leur vie.

 

 3 – Sécurité et Stabilité

Intérêts et motivations au travail

Cette racine professionnelle peut concerner deux types de personnes :

  • Celles pour qui le critère essentiel d’une carrière est la sécurité de l’emploi et la pérennité de leur entreprise. Pour elles, pas question de s’enflammer pour une PME en développement : elles miseront sur des valeurs sûres. D’autant plus qu’elles ont besoin d’adhérer et de s’identifier complètement à leur organisation. Ainsi, elles vont rechercher la sécurité d’une activité inscrite dans le long terme. Même si elles doivent se contenter d’un salaire et d’une promotion modeste. Dévouées, elles acceptent de changer de lieu ou de poste si elles sont convaincues que c’est pour le bien de leur structure.
  • Celles qui ont plutôt un profil de sédentaire.Fortement enracinées géographiquement dans leur région d’origine, actives dans leur communauté de vie, ces personnes ne peuvent envisager une activité professionnelle qui ne tiendrait pas compte de cette dimension. Elles sont prêtes à sacrifier leur promotion et le développement de leur niveau de vie plutôt que de quitter leurs racines géographiques et familiales.

Elles valorisent la sécurité avant tout.

La réussite se symbolise par un long fleuve tranquille pour ces deux types de personnes, c’est-à-dire par une contribution régulière au sein de la même structure. Finalement, pour ces « fidèles », la satisfaction du travail réside moins dans son contenu que dans sa stabilité.

 

4 – Expertise – Technicité

Intérêts et motivations au travail

Toutes les personnes qui disposent de la racine « Expertise et technicité »  aiment être hyper calées et au top de leur spécialité.

C’est ce qui leur permet de donner le meilleur d’elles-mêmes sur des missions pointues. Elles peuvent complètement s’identifier à leur expertise.

Les personnes dotées de cette racine apprécient être reconnues par leurs pairs. Surtout si elles possèdent une notoriété dans leur domaine d’intervention. Cette tendance peut conduire à des postes d’encadrement. Pour autant, pas question pour elles d’abandonner leur champ de spécialistes.

Elles refuseraient certainement une promotion exigeant un changement de secteur d’activité et une coupure de leur milieu professionnel d’origine. Ainsi, cette racine professionnelle n’engendre que rarement des généralistes heureux de l’être.

Tout secteur, toute entreprise possède ses propres spécialistes. Leur permettre d’exercer et de développer une technicité pointue c’est s’assurer de la qualité, en général remarquable, de leur contribution.

 

5 – Goût du challenge

Intérêts et motivations au travail

Avec cette racine professionnelle, une seule chose importe : relever les défis du plus haut niveau.

La réussite s’exprime en termes de victoire. Gagner la guerre, la partie, la compétition, le marché… Vaincre les obstacles, être le plus fort, le meilleur, le premier… Dépasser les objectifs prévus…

Et ceci dans n’importe que domaine.

Les secteurs d’activités, les domaines professionnels ne sont en fait dignes d’intérêt que s’ils offrent la perspective de challenges et la possibilité de relever les défis. Le challenger va plutôt rechercher la diversité dans la conduite de sa carrière (et de sa vie en général). L’absence de dépassement lui est difficilement supportable. Il ne ménagera ni énergie ni créativité pour arriver à ses fins.

Donnez-lui des objectifs, il se débrouillera pour les atteindre. Plus la barre est haute et plus il jubile.

En revanche, la gestion, le suivi, la facilité sont pour lui les pires des ennuis.

 

6 – Autonomie – Indépendance

Intérêts et motivations au travail

C’est le besoin irrésistible d’agir à sa façon, à son rythme, et selon des objectifs et des normes fixés personnellement.

Mais attention, ce goût pour l’autonomie ne signifie pas forcément « esprit d’entreprise ». Créer une nouvelle affaire, prendre des gros risques, n’est pas forcément un but en soi.

En valorisant l’autonomie et l’indépendance, ces personnes rejettent la contrainte des règles organisationnelles et collectives. Elles refusent souvent d’embrasser des carrières classiques au sein d’une structure. Elles préfèrent poursuivre des chemins parallèles qui sortent des routes balisées.

7 – Esprit d’entreprise

Intérêts et motivations au travail

C’est une valeur commune à ceux qui veulent créer de nouvelles activités, de vaincre les obstacles grâce à leur ténacité et leur volonté.

Ceux qui aiment affronter de nouveaux défis.

En retour, ils attendent de leurs actions des gains personnels élevés et de la reconnaissance sociale. Il est important d’isoler l’esprit d’entreprise de la tendance à l’autonomie et l’expertise. Celui qui veut entreprendre a fondamentalement l’instinct de possession. Il veut trouver un profit financier conséquent en commercialisant de nouveaux produits ou services, sans se soucier des contenus techniques ou intellectuels que cela suppose.

Rarement établi pour une longue période dans une entreprise qui ne soit pas la sienne, l’entrepreneur se réalisera alors pleinement dans son activité en se délectant de ses idées et de ses compétences de leader.

 

8 – Management

Intérêts et motivations au travail

La racine « Management » suscite des envies de grimper au plus vite l’échelle hiérarchique afin d’atteindre des niveaux de haute responsabilité et des occasions d’accéder à des postes de direction.

Les personnes nourries par ce courant contribuent à la réussite globale de leur entreprise et, à plus long terme, à la leur en obtenant un haut salaire ainsi qu’un statut important.

Elles savent qu’elles doivent exceller dans les trois branches fondamentales du management :

  1. l’analyse,
  2. les relations,
  3. la maîtrise émotionnelle.

La compétence analytique réside dans la capacité d’identifier, de comprendre et de résoudre des problèmes complexes, aux données incertaines ou partielles.

La compétence dans les relations interpersonnelles s’exerce dans la capacité à superviser les autres, à les influencer, à les diriger, et à les contrôler dans le cadre des objectifs de l’entreprise. La maîtrise émotionnelle, proportionnelle au niveau de responsabilité et d’autorité, exige un contrôle professionnel de son énergie et de ses comportements. Elle requiert également une capacité à neutraliser ses angoisses malgré le stress, les crises, les enjeux, les échecs apparents.

En un mot, les managers savent gérer et conduire une équipe quel que soit le niveau de pression. Ils sont stratégiques à tout moment.

 

Intérêts et motivations au travail

 

Et si vous voulez en savoir plus, profitez de tous les outils mis à votre disposition au cours des bilans de compétences et contactez-moi par là.

Rejoignez moi pour faire le point ici

Ou là.

Sans oublier cette possibilité là.

Et pour savoir ce qu’ils en pensent, vous pouvez aller voir ici.

Et n’oubliez pas que le financement de votre accompagnement peut être financé pour toute ou partie via votre compte personnel de formation ou par votre fonds d’assurance de la formation professionnelle.

Vous apprenez à vous connaître par coeur et votre vie peut s’en trouver largement améliorée, je vous le garantis 🙂

A bientôt.

Emmanuelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *