Le compte personnel de formation pour les indépendants

Le compte personnel de formation, c’est aussi pour les indépendants

 

Le compte personnel de formation ppour les indépendants

 

Depuis le 1er janvier 2018

Le compte personnel de formation est ouvert aux non-salariés.

Il concerne toutes les catégories de travailleurs indépendants :

  • Autoentrepreneurs,
  • Professions libérales
  • Artisans
  • Chefs d’entreprise
  • Conjoints collaborateurs
  • Artistes

Tous les travailleurs indépendants voient désormais leur compte personnel de formation (CPF) alimenté à hauteur de 500 € pour une année entière d’activité.

Et si vous n’avez pas travaillé toute l’année, vos droits sont calculés au prorata de la période d’activité.

 

Aucune démarche à faire

Pas besoin de faire quoi que ce soit : vos droits sont calculés automatiquement.

Car tous les travailleurs non salariés doivent chaque année s’acquitter de leur contribution à la formation professionnelle des indépendants (CFP).

Pour en savoir plus sur la contribution à la formation professionnelle des indépendants, c’est ICI.

Une part de vos cotisations sociales est donc destinée à régler cette contribution.

 

Le compte personnel de formation pour les indépendants

 

Grâce aux charges sociales que vous versez

Une fois que vous vous serez acquittés de vos charges sociales de l’année, l’organisme collecteur dont vous dépendez va ensuite transmettre ce montant à la Caisse des Dépôts et des Consignations, gestionnaire global des comptes personnels de formation.

Ce montant apparaîtra ensuite sur votre propre (CPF).

Et ensuite, comme peuvent le faire les salariés depuis 2015, vous pourrez utiliser ces droits et choisir la formation qui vous intéresse.

A condition qu’elle soit référencée par la plate-forme qui gère le CPF.

Vous n’êtes pas encore allé voir ?

C’est ICI

Votre CPF crédité en début d’année

Le CPF est alimenté automatiquement au début de l’année qui suit l’année travaillée.

Alors, oui, je précise quand-même que le début de l’année, en l’occurrence, peut s’entendre par 1er trimestre.

Le versement peut en effet prendre du temps dans certains cas. Ne me demandez pas pourquoi, je n’en sais fichtre rien (la fameuse lenteur administrative peut-être?)

Par exemple, comme nous sommes en 2021, les droits versés en ce premier trimestre concernent l’année 2020.

Et comme le CPF pour les indépendants a été mis en place en janvier 2018, et bien, vous devriez disposer actuellement de 1500 euros (2018 + 2019 + 2020).

Au moins…

Car si vous étiez salarié entre 2015 et 2018, vous avez disposiez déjà de 500 euros par an qui ont été portés au crédit de votre CPF.

Et si vous aviez pris soin de convertir vos heures de DIF, dont vous avez bénéficié entre 2004 et 2015, vous pouvez même avoir beaucoup plus.

Vous noterez d’ailleurs que les droits accumulés sur votre CPF en tant que salariés restent acquis, même en cas de changement de statut.

 

Le compte personnel de formation pour les indépendants

 

Plafonné à 5000 euros

Et oui, il y a une limite, et elle est fixée à 5000 euros.

Une fois que votre CPF arrive à ce montant, il est en quelque sorte gelé, tant que vous ne mettez pas en oeuvre de formation éligible au CPF.

En revanche, dès que vous faites une formation via votre CPF, son montant sera soustrait de votre CPF, et l’année suivante, vous recommencerez à percevoir les versements.

 

Des formations certifiantes ou qualifiantes

 

Comme il est précisé sur le site travail-emploi.gouv.fr, à la rubrique que vous pouvez retrouver ICI

 

Sont éligibles au Compte personnel de formation (CPF) pour tous les actifs :

  • Une certification professionnelle enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)
  • Une attestation de validation de bloc de compétences faisant partie d’une certification professionnelle enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)
  • Une certification ou une habilitation enregistrée dans le répertoire spécifique (RS), dont la certification relative au socle de connaissances et de compétences professionnelles (CléA)
  • Les actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience (VAE) mentionnées au 3° de l’article L.6313-1 ;
  • Le bilan de compétences
  • Les actions de formation dispensées aux créateurs ou repreneurs d’entreprises mentionnées ayant pour objet de réaliser leur projet de création ou de reprise d’entreprise et pérenniser l’activité de celle-ci
  • La préparation de l’épreuve théorique du Code de la route et de l’épreuve pratique du permis de conduire des véhicules du groupe léger (permis B) et du groupe lourd.

 

Le bilan de compétences en fait partie

 

Le bilan de compétences est considéré comme une action de formation, ça tombe donc plutôt bien.

Alors, si vous êtes un indépendant désireux de faire le point sur votre situation professionnelle actuelle.

Si vous voulez muscler votre capacité à développer votre entreprise sereinement.

Parce que vous avez envie de bénéficier d’un moment privilégié avec une professionnelle spécialisée dans le développement économique des indépendants…

Contactez-moi, le premier rendez-vous est gratuit, c’est PAR ICI.

Et si vous voulez savoir ce qu’ils en pensent, c’est plutôt PAR LA.

Sachez aussi que le bilan de compétences est bon pour la santé :

https://procedis.fr/articles-mieux-travailler/le-bilan-de-competences-pour-se-sentir-bien

 

Alors, qu’attendez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.