Une clé cachée pour communiquer

Blog Procédis

Connaissez-vous vos drivers ?

 

Appelés également petites voix, pilotes automatiques ou saboteurs, c’est une notion issue de l’analyse transactionnelle.

En bref, l’analyse transactionnelle est une théorie psychosociale créée dans les années 1950 par le médecin psychiatre et psychanalyste Eric Berne.

C’est une méthode qui propose des grilles de lecture pour la compréhension des problèmes relationnels.

De même qu’elle donne des modalités d’intervention pour résoudre ces problèmes.

 

Le saboteur consiste en une promesse fallacieuse sur la voie à suivre pour sortir du stress

 

Les identifier (chez soi ou chez l’autre), permet de fluidifier la relation en adaptant sa communication.

 

C’est un mode de fonctionnement :

– Mécanique, compulsif et inconscient.

– Doté d’une forte charge émotionnelle.

– Acquis dans l’enfance.

En effet, il se construit à partir des messages que chacun d’entre nous a pu recevoir étant enfant.

Ces messages présentent en outre une grande diversité dans leur forme :

« vas-y fonce », « arrête de pleurer », « ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort », « arrête de te plaindre », « à quoi bon », « tu peux le faire », « tu n’y arriveras pas », « tu es vraiment doué pour… », « tu peux mieux faire », « tu dois être le premier », « on ne regarde que les plus forts », « untel fait mieux que toi », « pense aux autres, tu n’es pas tout seul », « sois gentil, je suis fatigué », « faut pas rêver », « tout le monde t’attend », « on n’a pas que ça à faire » …

 

Dès notre plus jeune âge

Très vite, nous intégrons ces messages.

Pour en déduire inconsciemment ce qu’il faut faire pour obtenir des signes de reconnaissance.

Afin de faire plaisir aux adultes qui nous entourent.

 

Mais aussi à l’âge adulte

On conserve ces drivers, car ils sont profondément ancrés en nous.

En fait, ils modélisent ainsi notre fonctionnement, parce que jusqu’alors, cela nous semblait inconsciemment plus facile, quitte à nous pénaliser dans notre quotidien et dans nos relations.

Jusqu’à devenir sources de reproches et de conflits.

 

La bonne nouvelle

En réalité, une fois que nous en prenons conscience, il est possible de modifier nos comportements pour relativiser l’impact de nos « messagers intérieurs ».

 

C’est un dialogue purement interne

Voici ces comportements saboteurs :

  1. Fais plaisir ! (sigle FP)
  2. Sois parfait ! (sigle SP)
  3. Dépêche-toi ! (sigle DT)
  4. Sois fort ! (sigle SF)
  5. Fais un effort ! (sigle FE)

 

Nul n’est épargné.

On peut en avoir un… Ou plusieurs.

De ce fait, l’essentiel est donc une fois encore de les identifier.

Dès lors, il sera possible de trouver la « parade », qui va permettre de passer un message le plus efficacement possible.

  • Si vous dites (ou vous vous dites) « on se calme » à quelqu’un dont le driver principal est « dépêche-toi », cela risque de ne pas fonctionner…
  •  A l’inverse, si vous dites : « tant pis pour les détails, on verra plus tard, il y a urgence là »… à quelqu’un dont le driver est « sois parfait », il n’est pas certain qu’il intègre favorablement votre message.
  • Ou encore « pense un peu à toi » à un autre dont le driver est « fais plaisir », ça va être compliqué pour lui…

 

Parce que ce sont des injonctions qui viennent en contradiction avec un mode de fonctionnement profondément ancré ! Vous pouvez arracher à la main un jeune arbrisseau, vous ne pourrez pas le faire pour un chêne centenaire.

 

Une indication sur le type de communication

Finalement, reconnaître les saboteurs peut vous aider à élaborer et à mettre en œuvre avec les autres… comme avec vous-même !

Cela dit, il est difficile de changer ces fonctionnements tant ils sont ancrés en nous.

Et c’est OK, on n’est pas là pour refaire le monde.

Pourtant, si vous-même en avez conscience, vous allez peut-être voir les choses différemment.

 

Réduire l’épuisement dans certaines situations

 

Avant tout, il est préférable de l’admettre, d’en tenir compte et d’anticiper les éventuels effets négatifs au quotidien.

Pour autant, vous ne pourrez pas véritablement changer un perfectionniste.

Vous pourrez néanmoins anticiper le fait qu’il a besoin de temps pour bien faire.

A vous de « négocier » avec lui, pour qu’il consente – consciemment – à réduire ses délais.

 

Les 5 types de drivers

 

 

1 – SOIS PARFAIT

La personne soumise à ce message peut être une redoutable perfectionniste qui ne supporte pas la moindre erreur.

Généralement, rien n’est jamais suffisamment bien, quelle que soit l’action qu’elle entreprenne.

Tout est prétexte à soigner chaque détail et pourtant, le résultat ne la satisfait jamais pleinement.

Expressions : langage très clair – emploie le mot juste et peut avoir tendance à corriger vos propres termes : je dirais plutôt, je dirais même, voire même …

 

2 -DEPECHE-TOI

Le sentiment le plus fréquemment ressenti est l’impatience.

On ne tient pas en place, on s’agite, on est toujours en retard.

La maladie du « dépêche-toi » est le manque permanent de temps. Ou du moins une relation au temps souvent difficile : les jours, mois, années ne sont jamais assez longs. Il ne tient pas en place, tape du pied ou des doigts…

Expressions : allez hop – d’accord, d’accord – on commence – on se dépêche – vite – on va être en retard …

 

3 – FAIS PLAISIR

Sous l’emprise de ce message, la personne oublie ses propres besoins au profit de ceux des autres.

Elle a donc peur de déplaire, de faire de la peine.

Très dévouée aux autres, elle cherche à leur faire plaisir et ne se plaint jamais.

Ses peurs les plus fréquentes sont de gêner, d’être de trop, d’ennuyer.

Gestes : gestes d’ouverture – visage plein d’attention – séduction …

Expressions : n’est-ce pas – ça ne me gêne pas – oui bien sûr – comme tu veux – ça ne me dérange pas – je ne sais pas – peu importe – veux-tu que je le fasse ? – as-tu besoin de quelque chose – ça ne te dérange pas si …

 

4 – FAIS DES EFFORTS

Malgré tous leurs efforts, les personnes soumises à ce message n’arrivent pas à réaliser ce qu’elles souhaiteraient.

Elles n’ont jamais terminé, ne sont jamais tout à fait prêtes au moment de partir.

Très souvent, elles sont capables de transformer ce qui pourrait être un moment agréable en deux heures de tension. De toutes façons, elles pensent que rien ne s’obtient sans efforts.

Gestes : gestes d’écoute – visage en avant – concentré…

Expressions : j’essaie – c’est dur – je fais de mon mieux – ce n’est pas facile …

 

5 – SOIS FORT

Celui qui est sous l’emprise de ce message donne l’impression de se maîtriser parfaitement.

Il cache ses émotions et ne sait pas se laisser aller.

D’ailleurs, il ne montre pas ses faiblesses et méprise ceux qui le font.

Quel que soit le tumulte intérieur qu’il vive, il n’en laisse rien paraître.

Gestes : fermeture – jambes et bras croisés, bras autour des genoux – visage de marbre – peu de manifestations d’émotions – ton parfois dur, voire cassant…

Expressions : pas de commentaire – pas de débat – il faut – c’est comme ça – on n’a pas le choix …

 

Reconnaître les drivers

 

 

Quelques indices chez les personnes que vous côtoyez :

  • « Sois parfait » : réfléchie et prudente
  •  « Sois fort » : plutôt active
  • « Fais des efforts » : volontaire et persévérante
  • « Dépêche-toi » : agit souvent dans la précipitation et l’action
  •  « Fais plaisir » : davantage attentive aux autres.

Leurs priorités

Elles seront centrées :

  • Sur les méthodes et les moyens plus que sur les résultats pour le « Sois parfait ».
  • Sur les objectifs et sur les résultats mesurables d’une action pour le « Sois Fort ».
  • Axé sur l’effort et sur la tâche plus que sur le résultat pour le « Fais des efforts ».
  • Sur le fait d’être en action ou en mouvement plutôt que dans le repos ou le plaisir pour le « Dépêche-toi ».
  • Et enfin le « Fais plaisir » sera attentif à la relation et au plaisir des autres plutôt que sur ces propres besoins.

 

L’impact des drivers sur les relations

SOIS PARFAIT

  • Des difficultés à être satisfait.
  • Peut en faire trop.
  • Eprouve souvent la peur d’être en faute.
  • A des difficultés avec la critique, à déléguer. Perd régulièrement du temps, fait de la « surqualité ».

DEPECHE TOI

  • Fait tout au dernier moment, souvent plusieurs choses à la fois, semble sous une pression permanente.
  • Manque de temps.
  • Stresse les autres par son agitation, par manque de disponibilité, d’écoute, de patience.

FAIS PLAISIR

  • Submergé par le travail qu’il accepte trop facilement.
  • Inquiet de l’opinion des autres.
  • Ne veut pas heurter ou blesser.
  • Se rend toujours disponible pour les autres.Ne sait pas dire non et cadrer suffisamment.

FAIS DES EFFORTS

  • N’y arrive pas, malgré tous ses efforts.
  • La vie est difficile.
  • Complexifie à souhait.
  • Se compare toujours et se sent inférieur.
  • Accepte mal ceux qui réussissent sans effort.

SOIS FORT

  • Garde tout pour lui (attention à l’effet « cocotte-minute »).
  • Solitaire.
  • Ne partage pas ses soucis
  • Ne permet pas la faiblesse.
  • Pas de remise en cause.
  • Très (trop ?) sensible à la critique.
  • Ne donne pas facilement son sentiment.

 

Les risques

 

  • SOIS PARFAIT : méconnaissance de ce qui est réellement important.
  • SOIS FORT : négligence du besoin ou des priorités des autres.
  • FAIS DES EFFORTS : ignorance des possibilités de déléguer ou de solliciter l’aide des autres.
  • DEPECHE-TOI : rejet des plans d’actions et de l’importance de la préparation.
  • FAIS PLAISIR : impossibilité à dire « non » sans blesser les autres.

 

Pour améliorer la communication

 

SOIS PARFAIT :

Il est important de prendre le temps de le rassurer, surtout si les choses tournent mal.

Il a besoin de compréhension et d’attention pour son souci de perfection.

Il est important de l’aider à dissocier le Faire de l’Être.

Il sera sensible aux signes de reconnaissances inconditionnels positifs, mais a aussi besoin d’apprendre à recevoir les signes de reconnaissances conditionnels négatifs pour pouvoir progresser.

 

SOIS FORT :

Il a besoin d’entendre ou de comprendre que vous avez remarqué sa résistance et sa fiabilité.

Sachez qu’il a du mal à recevoir les signes de reconnaissance, qu’il va probablement minimiser bien qu’ayant en réalité souvent peur d’être rejeté.

L’utilisation de l’humour est une piste intéressante ici.

Il faut accepter de lui donner du temps et de l’espace.

FAIS (DES) EFFORTS :

Ce qui est le plus important pour ces personnes c’est de comprendre que vous avez foi en leurs capacités de réussir.

Vous les soutiendrez et les valoriserez pour l’aider à finir ce qu’elles ont commencé.

Vous vous montrerez insensible aux dévalorisations qu’elle exprime vis-à-vis d’elle-même ou des autres.

 

DEPECHE-TOI :

S’il est important de la complimenter pour son efficacité, il convient également de lui apprendre à prendre le temps, voire parfois à perdre du temps.

Il faudra poser des limites claires quant aux horaires de travail par exemple.

 

FAIS PLAISIR :

Ici il est utile et important de reconnaître ce que la personne a fait pour vous sans pour autant l’encourager à négliger ses propres besoins.

Elle ne mettra pas de limite : c’est donc à vous de le faire, en vous exprimant avec une grande bienveillance.

Ne la laissez pas se consacrer au-delà du raisonnable à sa tâche ou à celle qu’elle a pris des autres.

Convainquez lui d’apprendre à dire « Non », d’accepter à prendre ses responsabilités et aussi d’apprendre à devenir autonome dans ses propres sentiments.

 

Alors, si vous avez envie de mieux vous connaître et d’engager une communication efficace, tant avec vous-même qu’avec les autres…

 

 

N’attendez plus, rejoignez les Ateliers du Mieux Communiquer, c’est ici.

Idéal pour comprendre les rouages de la communication intra et interpersonnelle et recouvrer sérénité au quotidien.

Pensez aussi au bilan de compétences, on y décortique son fonctionnement… Mieux être garanti. C’est là.

Regardez là, ce n’est pas moi qui le dit, c’est vous!

Tous les accompagnements que je propose sont éligibles au financement de la formation professionnelle ou du Compte personnel de formation.

Une aubaine, ils peuvent être pris en charge à 100 %.

N’hésitez plus … Foncez là!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *